artwork: landkarte
Vers l'aperçu

Communiqué de presse

02.03.2021

Erasmus + : les cantons demandent une association pleine et entière

 

Une association pleine et entière au nouveau programme européen Erasmus + permettra à la Suisse et au monde de la formation d’en recueillir tous les fruits. Les cantons soutiennent le Conseil fédéral dans sa volonté de négocier avec l’Union européenne (UE) et ont approuvé le mandat mis en consultation. Cette participation ne doit pas avoir de répercussion négative sur leurs finances ni sur les moyens fédéraux prévus pour l’éducation.

Les Chambres fédérales ont plaidé à plusieurs reprises en faveur d’une association pleine et entière au programme Erasmus + de l’UE en faveur de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. Dans une déclaration du 30 octobre 2020, la Conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) a demandé au Conseil fédéral de prendre les mesures nécessaires pour une telle association et d’en préciser les conditions en concertation avec les cantons.

Le Conseil fédéral a adopté un mandat de négociation le 13 janvier 2021 et l’a soumis, pour consultation, aux cantons. Dans leur prise de position, les gouvernements cantonaux affichent leur soutien à une association pleine et entière à la nouvelle génération du programme Erasmus + 2021-2027. Approuvant le mandat de négociation, ils en saluent plusieurs points-clés.

 

Mêmes conditions de participation et maintien des budgets fédéraux alloués à l'éducation-formation

En cas d’association, la Suisse doit bénéficier de conditions comparables à celles des États de l’UE en termes d’accès et de modalités de participation. Autant que faire se peut, il faut éviter d’établir lors de négociations des liens non matériellement fondés avec d’autres accords bilatéraux.

Les gouvernements cantonaux tiennent à apporter deux précisions. L’adhésion à la nouvelle génération de programme ne doit pas se faire au détriment des budgets fédéraux alloués à l’éducation-formation, ni à la charge des cantons. Les cantons souhaitent d’autre part être représentés dès le début des travaux au sein de la délégation suisse chargée des négociations.

 

Erasmus + : Une association bénéfique pour la formation et l'échange

De 2014 à 2020, le programme Erasmus + a permis à plus de quatre millions de personnes d’étudier à l’étranger, d’y suivre une formation continue ou d’y acquérir des expériences professionnelles. La nouvelle génération du programme (2021-2027) sera renforcée, avec une enveloppe budgétaire passant de 14 à 26 milliards d’euros.

Pour la Suisse aussi, les échanges et la mobilité sont importants : ils améliorent la compréhension entre les communautés culturelles et linguistiques ainsi que la qualité et le développement de l’espace de formation, ils contribuent à la compétitivité et à la capacité d’innovation du pays et concourent à son intégration dans un contexte européen et international.

Téléchargements

Contact / demande de confirmation

Christian Rathgeb, conseiller d’État, président de la CdC
081 257 32 13
Roland Mayer, secrétaire général de la CdC
031 320 30 10
Susanne Hardmeier, secrétaire générale de la CDIP
031 309 51 11

Vers l'aperçu