artwork: landkarte
Vers l'aperçu

Communiqué de presse

02.06.2021

Le fédéralisme doit sans cesse se renouveler : bilan intermédiaire du président

 

Christian Rathgeb, conseiller d’État, a fait aujourd’hui le bilan de sa première année à la tête de la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC). À la faveur d’une rencontre avec Jon Domenic Parolini, conseiller d’État et président de la Conférence des gouvernements de Suisse orientale (ORK), il a rappelé les atouts du fédéralisme tout en soulignant qu’il était essentiel de travailler sans relâche à son renouvellement. Les deux présidents ont saisi l’occasion pour en discuter avec les représentantes et représentants des jeunesses de parti.

Depuis la nomination de Christian Rathgeb à sa présidence, en juin 2020, la CdC a eu fort à faire en raison de la pandémie de COVID-19. Durant la première phase de la crise, elle s’est attachée, dans des délais très courts, à définir les processus décisionnels et à assurer une bonne collaboration entre la Confédération et les cantons. Au mois de décembre, elle a publié un rapport intermédiaire sur la gestion de crise ; elle entend approfondir son analyse début 2022 afin d’apporter des améliorations.

Autre dossier-clé : la politique européenne. La CdC s’est impliquée à plusieurs reprises dans le débat politique. Après l’arrêt des négociations sur un accord institutionnel, les cantons continueront de s’investir pour le maintien de relations stables avec l'UE. Par ailleurs, la Confédération et la CdC ont posé les jalons de la nouvelle organisation Administration numérique Suisse. En favorisant le développement de projets communs, cette plateforme soutiendra la collaboration confédérale et la transformation numérique pour les activités de l’administration aux trois échelons de l’État. L’Agenda Intégration Suisse de la Confédération et des cantons a lui aussi enregistré des progrès notables : désormais, l’insertion professionnelle des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire sera plus rapide et plus efficace, ce qui diminuera leur dépendance de l’aide sociale.

Au terme de sa première année à la tête de la CdC, Christian Rathgeb dresse le constat suivant : « Si les atouts du fédéralisme sont nombreux, la société et les enjeux auxquels il fait face évoluent – le fédéralisme doit donc sans cesse se renouveler. » Dans ce but, la CdC a opéré cette dernière année quelques changements d’ordre institutionnel. Elle a ouvert un deuxième poste de vice-président afin d’assurer une meilleure représentation des régions linguistiques, a confié la responsabilité d’un dossier à chaque membre du Bureau et a renforcé ses activités de communication.

À l’occasion de leur rencontre à Maienfeld (GR), les présidents de la CdC et de l’ORK ont discuté de l’avenir du fédéralisme avec les représentantes et représentants des jeunesses de parti.

Légende de la photo en lien

De gauche à droite : Roland Mayer, secrétaire général CdC, Christian Rathgeb, président CdC, Roman Zehnder (UDC), Sarah Bünter (Le Centre) et Jon Domenic Parolini, président ORK

Téléchargements

Contact / demande de confirmation

Christian Rathgeb, conseiller d’État,
président CdC,
081 257 32 13,

Vers l'aperçu