artwork: landkarte
Vers l'aperçu

Communiqué de presse

13.12.2013

Le conseiller d'État Jean-Michel Cina est le nouveau président de la CdC

 

Le directeur valaisan de l'économie publique Jean-Michel Cina a été élu aujourd'hui président de la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC) par l'Assemblée plénière réunie à Lucerne. Il succède au conseiller d'État vaudois Pascal Broulis dont les quatre années de présidence s’achèvent sur un excellent bilan. Avec Jean-Michel Cina, la CdC pourra compter sur une personnalité justifiant d'une longue expérience et d'un bon réseau aux niveaux cantonal, intercantonal et fédéral.

 

Jean-Michel Cina a été membre du Conseil national de 1999 à 2005. Il a présidé le groupe PDC de 2002 à 2005. Depuis 2005, il est membre du gouvernement valaisan, qu'il a présidé en 2008/2009 et en 2010/2011. Il a également présidé ces cinq dernières années la Conférence des chefs des départements cantonaux de l'économie publique (CDEP). Il est originaire de Salquenen dans le Haut-Valais où il réside encore aujourd'hui. Son attachement aux valeurs du fédéralisme et son bilinguisme constituent des conditions essentielles pour une action réussie en tant que président de la CdC.

Par ailleurs, l'Assemblée plénière a élu deux nouveaux membres au Bureau de la CdC : le président du Conseil d’État de la République et canton de Genève François Longchamp et le conseiller d'État et directeur de l'économie publique du canton de Schwytz Kurt Zibung, pour représenter respectivement la Suisse romande et la Suisse centrale, et succéder aux conseillers d'État Beat Vonlanthen (FR) et Matthias Michel (ZG).

Pascal Broulis : un bilan impressionnant

Durant ces quatre années passées à la tête de la CdC, Pascal Broulis s'est illustré par un engagement sans relâche en faveur des intérêts des cantons au niveau fédéral. L'anniversaire de la CdC qui, vingt ans après sa création, fait désormais partie intégrante du paysage politique suisse, a été le couronnement de son mandat. La CdC est l'institution politique de référence pour le processus de formation de l’opinion entre les cantons et pour la défense de leurs intérêts vis-à-vis de la Confédération. Grâce à sa gestion politique avisée, Pascal Broulis a largement contribué aux différents succès au cours de ces quatre années.

De nombreux dossiers comportant des enjeux majeurs pour les cantons ont connu un développement favorable ces dernières années. À titre d’exemple, le modèle de financement mixte des caisses de pension publiques a pu être sauvegardé, évitant aux contribuables des coûts s’élevant à plusieurs dizaines de milliards de francs. Dans le domaine de la politique migratoire, la CdC a adopté des lignes directrices. Les cantons revendiquent une politique qui repose sur les piliers suivants : prospérité, solidarité, sécurité et intégration. L’encouragement de l’intégration des étrangers, en particulier, a pu être renforcé, en partenariat avec la Confédération. Une nouvelle orientation est désormais donnée, fondée sur les programmes d’intégration cantonaux.

Enfin, en politique européenne, une convention pérennise désormais le dialogue politique entre la Confédération et les cantons dans le but d’optimiser la coordination et de contribuer à la préparation efficace des choix politiques sur les questions européennes. Des bases solides pour un partenariat avec la Confédération sont ainsi créées, alors que des dossiers fondamentaux pour la poursuite et le développement de nos relations avec l’Union européenne seront au cœur de l’agenda politique en 2014, que ce soit la libre circulation des personnes, des questions institutionnelles ou encore celui de l’électricité.

Contact / demande de confirmation

Pascal Broulis, conseiller d’État, président CdC
(079 435 01 78)
Jean-Michel Cina, conseiller d'État
(079 224 87 88)
Sandra Maissen, secrétaire générale CdC
(031 320 30 00)

Vers l'aperçu